Maastricht témoin de la vigueur des relations économiques entre les Pays-Bas et l’Azerbaïdjan

Communiqué de presse – Le premier Forum d’Affaires Pays-Bas–Azerbaïdjan organisé le 23 avril dans les murs de la célèbre Maastricht School of Management (MSM) a révélé l’excellente qualité des relations entre les Pays-Bas et l’Azerbaïdjan. Le Forum était organisé par MSM, la Province de Limbourg, la Fondation du Cercle Européen d’Azerbaïdjan (The European Azerbaijan Society – TEAS), AZPROMO et le Conseil néerlandais de Promotion économique (NCH) en présence d’environ 250 délégués, dont une cinquantaine de responsables économiques azerbaïdjanais de tous les secteurs de l’économie nationale.

Dans son discours inaugural, M. Shahin Mustafayev (Ministre azerbaïdjanais de l’Économie et de l’Industrie) a déclaré : « L’Azerbaïdjan s’attelle à la diversification de son économie. Le secteur non-pétrolier représente désormais 32 % du PIB. La compagnie Royal Dutch Shell participe actuellement au Corridor énergétique méridional, le plus gros chantier de gazoduc au monde dont le coût est estimé de 45 Md$ (40 Md€). Il y a au total 125 entreprises néerlandaises actives en Azerbaïdjan, et les Pays-Bas ont prouvé qu’ils étaient un partenaire fiable pour mon pays. Les possibilités de collaboration sont très vastes. »

« Les ressources naturelles sont à la fois une bénédiction et une malédiction, explique M. Shahmar Movsumov (PDG du SOFAZ, le Fonds d’État Pétrolier de la République d’Azerbaïdjan). L’Azerbaïdjan traverse actuellement son second boum pétrolier. Le SOFAZ, forte d’environ 40 Md$ de recettes, investit dans le monde entier dans toutes les catégories d’actifs. »

« Ce forum est la suite de la réussite de la mission commerciale d’avril 2014 à Bakou, poursuit M. René van der Linden (Sénateur néerlandais, Président de MSM et ex-Président de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe [APCE] de 2005 à 2008). Depuis son indépendance retrouvée il y a près de 25 ans, l’Azerbaïdjan est devenu un pays stable qui a connu une croissance rapide et qui se pose en trait d’union entre l’Europe et l’Asie. Il offre des opportunités considérables. »

« Malgré la distance géographique qui les sépare, nos pays ont de nombreux points communs, observe S.Exc. Henk Kamp (Ministre néerlandais des Affaires économiques). Notre agriculture est forte, et la santé du secteur de l’énergie se ressent nettement sur nos économies respectives. L’Azerbaïdjan est en pleine diversification de son économie et encourage le développement des zones rurales. Les Pays-Bas essaient quant à eux de se remettre de la crise financière en investissant dans des secteurs à fort potentiel de croissance. Ces intérêts mutuels constituent la base de nos liens. »

« L’énergie et les politiques énergétiques jouaient autrefois un rôle important dans le Limbourg, observe M. Twan Beurskens (Vice-Gouverneur de la Province de Limbourg en charge des Affaires économiques). C’est un de nos points communs avec l’Azerbaïdjan. En accompagnant la Mission commerciale des Pays-Bas à Bakou, j’ai été très impressionné par les progrès économiques déjà accomplis à Bakou. Nous avons évoqué la possibilité d’implanter une Plateforme économique azerbaïdjanaise dans la ville de Venlo. »

M. Rufat Mammadov (Directeur général de la Fondation AZPROMO – Azerbaijan Export and Investment Promotion) a quant à lui mis l’accent sur les opportunités d’investissements néerlandais dans le secteur non-pétrolier : « Les deux pays sont très intéressés par un développement des relations commerciales et économiques. La croissance économique, proche de 5 % cette année, place le pays à la 38ème place du rapport Doing Business publié l’an dernier par la Banque Mondiale. Ceci s’explique en partie par les initiatives de diversification de l’économie pendant la décennie écoulée. »

Les délégués ont profité d’un déjeuner de réseautage pour admirer les 65 photos de l’exposition L’Azerbaïdjan – Côté sport, résultat d’une sélection de clichés envoyés par des photographes de 10 pays pour le concours TEAS du même nom à l’occasion des premiers Jeux Européens de Bakou 2015 qui se dérouleront du 12 au 28 juin.

Le forum s’est poursuivi par des rencontres B2B et des échanges d’expériences entre des entreprises azerbaïdjanaises et néerlandaises qui ont fait naître de nouveaux partenariats mutuellement avantageux. Les délégués se sont quittés à l’issue d’un dîner donné à la Maison provinciale de Limbourg.

Pages Annoncées