UNE FILLETTE ET SA GRAND-MÈRE VISÉES ET TUÉES LORS DE NOUVELLES ATROCITÉS

Communiqués de presse – Le 4 juillet, alors qu’une bonne partie du monde occidental célébrait la fête nationale américaine, les forces arméniennes qui occupent illégalement des territoires azerbaïdjanais ont, en soirée, volontairement pris pour cible deux personnes civiles azerbaïdjanaises dans la région de Fizuli par des tirs au mortier et au lance-grenades.

Mme Sahiba Guliyeva (50 ans) et sa petite-fille Zahra Guliyeva (2 ans) ont été tuées, et d’autres civils ont été gravement blessés. L’armée azerbaïdjanaise a pu évacuer les blessés mais n’a pas pu sauver les deux Guliyeva.

« Chaque victime est à déplorer, a déclaré M. Bob Blackman (Député britannique et Président du Groupe parlementaire multipartite pour l’Azerbaïdjan), mais tirer sur des civils – et en l’occurrence, tuer Zahra Guliyeva, qui n’avait que 2 ans, et sa grand-mère Sahiba Guliyeva – est un acte odieux. Les forces arméniennes ne doivent pas ouvrir le feu près de la ‘ligne de contact’ pour donner aux pourparlers de paix ne serait-ce qu’une chance d’aboutir. »

« Avec l’assassinat d’une fille de 2 ans et de sa grand-mère, un degré supplémentaire a été franchi par les forces arméniennes dans la barbarie, s’est ému pour sa part M. Lionel Zetter (Directeur du Cercle Européen d’Azerbaïdjan – The European Azerbaijan Society [TEAS]. L’Arménie doit appeler au retrait de ses troupes de la ‘ligne de contact’ afin de donner des chances de réussite aux négociations de paix. »

Pages Annoncées